L’exposition propose de parcourir quelques soixante clichés sélectionnés dans le fonds photographique ancien conservé par l’École biblique et archéologique française de Jérusalem.

Elle ouvre une fenêtre originale et parfois inattendue sur la vie quotidienne des chrétiens orientaux et met l’accent sur l’éducation donnée au Proche-Orient avec l’arrivée des congrégations catholiques européennes au milieu du XIXe siècle.

La présentation des clichés est complétée par une évocation de l'éducation dispensée aujourd’hui dans les écoles chrétiennes de Terre sainte en lien avec l'Enseignement catholique français à travers le Réseau Barnabé.

Lieu - Horaires

Exposition au siège de l'Enseignement catholique de Paris


Réécouter la conférence de
Jean-François COLOSIMO
le 24 septembre 2014

Les hommes en trop, la malédiction des chrétiens d'Orient





Organisateurs

Père Jean-Michel de Tarragon, op,
École biblique et archéologique française de Jérusalem
Jacques Charles-Gaffiot, Comité pour le VIIIe centenaire
Alice de Rambuteau, Enseignement catholique - Réseau Barnabé

Affiche de l'exposition


Le fonds photographique de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem recèle plus de 28 000 clichés illustrant la présence religieuse au Proche-Orient, des années 1890 aux lendemains de la seconde guerre mondiale. Ces photographies d’une qualité exceptionnelle reflètent un regard orientaliste et ethnologique sur le Proche-Orient, de l’Égypte au Liban, en passant par la Terre Sainte ou la Jordanie. Au fil des images, apparaît le rôle des chrétiens au sein de cette société et le soutien apporté par les congrégations religieuses occidentales, en particulier dans le domaine de l’éducation. Les visages de ces religieux révèlent leur enthousiasme à la transmission d’une éducation à la paix, que ce soit par le jeu ou l’étude, et sont un témoignage précieux de la vie au quotidien.

Cet investissement des chrétiens, bien que proportionnellement peu nombreux, au service de la culture, de la coéducation et de la paix continue de porter ses fruits à travers un grand nombre d’institutions scolaires et universitaires. Il est soutenu depuis 2006 en Terre Sainte par le Réseau Barnabé de l’Enseignement catholique français, qui encourage l’enseignement du français et soutient les relations entre établissements scolaires, de part et d’autre de la Méditerranée.

À l’occasion du 800e anniversaire de la fondation des Dominicains et après une première présentation à la Mairie du Ve arrondissement de Paris cet hiver, l’exposition bénéficie pour la rentrée d’un nouvel accrochage au siège de l’Enseignement catholique de Paris du 10 septembre au 10 octobre 2014. Une sélection des meilleures photographies fait ainsi revivre l’éducation scolaire, professionnelle et religieuse d’une manière accessible à tous, notamment aux plus jeunes à qui un parcours pédagogique est proposé. Posant pour les photographes, bédouins, villageois ou citadins, jeunes enfants ou religieux enseignants, tous se plaisent à jouer avec notre regard, parfois avec facétie. Comme un clin d’œil, ils semblent nous interpeler sur nos liens avec nos racines et notre communion avec nos frères chrétiens d’Orient.